Langues parlées à Oran

Oran est une ville portuaire d’Algérie,. Dès le IIe siècle, ce sont les Phéniciens qui habitaient Oran et surtout les Juifs, qui eux y faisaient commerce.

La langue parlée à cette époque était le Phénicien qui est une langue sémitique du sous-groupe cananéen.

Oran fut fondée en 902 sur le territoire des Beni Mesguen, par un groupe de marin Andalouse appuyés par les califes de Cordoue, où la langue parlée était l’andalou, qui est un dialecte de l’espagnol qui ne se distingue du castillan proprement dit que par la prononciation, les Andalouses articulent avec mollesse, en général ils suppriment les consonnes.

L’année 1000 était l’année de la présence de la communauté juive à Oran, la langue parlée était une langue juive passée par l’addition de mots et de phrases issus de l’hébreu et utilisés pour exprimer des concepts principalement juifs.

Après sa domination par les Almoravides et en 1145, Oran était prise par les Almohades qui parlaient une langue arabe et berbère, et qui comptait rejoindre le port de Mers el-Kébir où ils devaient embarquer aux Andalouse.

De 1415 à 1477 Oran était occupée par les Portugais, qu’Henri-Léon Fey, dans son ouvrage "Histoire d'Oran avant, pendant et après la domination espagnole" a donné comme justificatif à la conquête d'Oran la nécessité dans laquelle se trouvaient les rois du Portugal de lutter contre la piraterie des Maures. La langue parlée durant cette époque était le portugais qui est une langue appartenant à la branche romane de la famille des langues indo-européennes.

En 1509, l’armada espagnole du cardinal Ximénès et du général Pedro Navarro s’emparaient d’Oran. L’existence des espagnols en Oran s’était étalée de 1509 jusqu’à 1792, où la langue parlée était la langue espagnol ou le castillan qui est une langue romane et qui est issue du latin.

Après le départ des espagnols, Oran resta trente-neuf ans sous l’autorité turque, qui avait comme langue la langue turque qui est rattachée au groupe des langues altaïques.

1831 était l’année de la colonisation française, où les français faisaient leur entrée officielle dans la ville d’Oran. La langue parlée pendant cette colonisation était la langue française qui est une langue indo-européenne de la famille des langues romanes.

Enfin et après l’indépendance de l’Algérie de la colonisation française en 1962, et la sortie des juifs en 1963 de la ville d’Oran, la langue parlée à Oran était et elle jusqu’à maintenant la langue arabe ou l’arabe Oranais, qui est la variante occidentale de l’Arabe Algérien, et qui appartient à la grande famille dite «l’Arabe Maghrébin». L’Arabe Oranais s’est fait connaitre hors l’Algérie, notamment grâce au Rai depuis les années 80.

Source :

Houari CHAILA : Oran, histoire d’une ville 
Ambroise QUEFFELEC : le français en Algérie, lexique et dynamique des langues 
RACEM : Oran à l’époque de l’occupation Espagnol 

 

Offre de location espace amenagé pour restaurant et salle des fêtes

Visitez le site web

  • 1