porte el marsa oran

Porte de Santon 

La ville d’Oran dispose de nombreuses portes historiques dont celles d’Espagne, de Tlemcen, de Canastel, "Porte Santon" appelée par les oranais "El Marsa", lesquelles attirent de nombreux touristes.

Construite par les Espagnoles au pied du Murdjajo sur le chemin allant au fort de Santa Cruz, édifiée en 1754, dans la rue du petit Santon connu sous le nom de Bab El Hamra au Quartier de Sidi El Houari, la porte d'El Santo un fortin à deux tours, servait a protéger la ville du coté de la montagne, car le port de Mers El Kbir à cette époque était le seul port d'Oran et de Tlemcen, relié à Oran par cette colline aboutissant à la porte de Santon.

cavalier porte santon
Vestiges du passé espagnol par Louis Abadie

Source :

Vestige du passé : par Louis Abadie