Période historique

Une Oran préhistorique !

Oran fut depuis toujours une ville assise sur la côte septentrionale de l’Afrique au nord-africain, la revue de la préhistoire d’Oran impose une projection sur la préhistoire de l’Afrique. En effet il ressort des écrits de l’historien SOLLUSTE que la plus part des géographes de l’antiquité faisait dans un mépris géographique et plaça l’Afrique en Europe dans un monde autrefois divisé en deux partie : l’Asie et l’Europe.

La civilisation Turc

Le règne espagnol pris fin en 1708 après une énième attaque du bey turc Mustapha Ben Youssef dit Bouchelaghem, qui permis au turcs d’investir le site d’Oran. M. Baude, dans son ouvrage de l’Algérie, tome II, p. 4 qualifie Oran de ‘ proie facile’, il en dit : « En 1708, lorsque, dans les embarras de la Guerre de Succession, l’Espagne abandonna la population chrétienne à ses propres forces, les Turcs s’emparèrent d’Oran comme d’une proie facile. »

Oran Musulmane

La ville d’Oran fut créer en l’an 902 - 903 après J-C par les Andalous de l’Espagne Musulmane sous les ordres de Mohamed Ibn Abi Aoun et Mohamed Ibn Abdoun et avec l'assentiment des tribus berbères présentes dans la région dite Yfri. Les historiens rapportent qu’elle fut parmi les six premières villes fondées en Occident Musulman.

Avant l’occupation des espagnols, Oran fut la proie de plusieurs prétendants méditerranéens, espagnol, anglais et portugais complotait pour l’acquisition d’Oran, les portugais les premiers s’emparent d’Oran en 1471 et l’occupe pendant six ans. en 1502, Il tente d’accoster sur la plage des andalouses mais leur tentative se loua à l’échec grâce à la défense impérial de l’époque et du mauvais temps.

Oran, pendant la période coloniale

Après trente-neuf ans d’autorité turque, et exactement en janvier 1831, les Français ont fait leur entrée officielle dans la ville d’Oran.

À partir du 17 avril 1832, des combats sporadiques éclataient entre les troupes de la garnison, sous les ordres du général Boyer et des rebelles commandés par Mahi el Din et son fils Abd el-Kader. Le 11 novembre une attaque de grande envergure était repoussée par la garnison commandée par le chef de bataillon Cros Avenas.

Oran, quelle prospérité après l’indépendance !

Après 132 ans de colonisation française, le dernier épisode de la guerre d'Algérie avait lieu à Oran le 5 juillet 1962, le jour même de la proclamation officielle de l'indépendance algérienne et deux jours après son indépendance effective. Cette grande ville de la côte occidentale était la seule à majorité européenne pendant la période coloniale.