travaux aménagement  de la marine et scalera a oran

En présence des élus, le wali d’Oran Mouloud Cherifi a assisté au coup d’envoi des travaux de réalisation du branchement devant la pêcherie d’Oran. Cette infrastructure s’inscrit dans le cadre du projet d’aménagement de la place du 1er Novembre et du boulevard du Front de mer en prévision des Jeux Méditerranéens qu’abritera Oran en 2021.

La réalisation de cet équipement a été confiée à la Direction des Travaux Publics à qui le wali a exigé le respect des délais de réalisation fixés à deux mois. Ce qui permettra l’entame dans de bonnes conditions d’autres projets, notamment la Pêcherie, le Port de pêche et le bas flan du quartier de Sidi El Houari.

Par ailleurs, lors de cette visite d’inspection, le wali a donné des instructions aux responsables des ressources hydriques d’intensifier les opérations de plantation des arbres aux abords de la Scalera et de la pêcherie, ce qui permettra l’émergence d’une coulée verte.

Ainsi, le chef de l’exécutif a ignoré les propositions de certains présents qui ont essayé d’associer des privés dans l’entreprise d’aménagement de cette place mythique. Par ce, Monsieur le wali n’a fait que souscrire à une décision du président de la République lors d’une visite à Oran où il a opposé une fin de non recevoir à des projets immobiliers dans ce périmètre de la ville.

Dans ce cadre, le wali a réitéré sa décision de dégager la somme de quinze millions de DA pour l’étude préalable aux travaux de restauration du quartier de Sidi El Houari, revendication phare de la Déclaration d’Oran.

A noter que le coût du projet de croisement est de l’ordre de 72 millions de DA en attendant de fixer l’enveloppe financière pour le projet d’une route qui reliera la Pêcherie à d’autres points du quartier et qui permettra le dés-engorgement du centre de ce quartier désormais figurant prioritaire pour les pouvoirs publics au niveau local et central.

 

Par Halim Seghir

 

Source

oranais

Info Oran