nouveau train alger oran coradia

L’arrivée prochaine du premier train «Coradia» commandé par la Société nationale du transport ferroviaire (SNTF) auprès du géant français «Alstom», est un nouveau pas dans la concrétisation de la modernisation du transport ferroviaire en Algérie. Depuis des années, le tronçon Oran-Alger s’effectue dans des trains obsolètes qui tombent périodiquement en panne.

A tout cela, s’ajoute la durée du trajet qui peut atteindre 5h, ce qui pénalise les voyageurs, mais avec l’arrivée des nouveaux trains, la situation va considérablement changer et les voyageurs voulant rejoindre la capitale, auront tout le confort dans ces nouveaux trains et surtout un gain de temps, comme la durée du trajet sera baissée. Notons, que le train «Coradia» Polyvalent et selon la société de fabrication, est un train bi-mode (thermique et électrique- 25kV) pouvant circuler à une vitesse de 160 km/h. D’une longueur totale de 110 mètres, le train comporte 6 voitures et offre une capacité de 265 passagers. «Coradia Polyvalent répond aux besoins de la SNTF et de ses passagers. Il est adapté aux conditions climatiques du pays (sable, températures extérieures) et dispose d’un système de climatisation très performant. Par ailleurs, ce train dispose d’un plancher bas facilitant l’accès et le déplacement à bord.

Accessible à tous, et en particulier aux personnes à mobilité réduite (PMR), peut-on lire sur le site de la société. Par ailleurs, il est attendu que le premier train après avoir effectué des essais durant quelques semaines, entrera en service entre Oran et Alger dès le mois de mars prochain, avant d’être élargi à d’autres wilayas au fur et à mesure de la réception des 17 trains jusqu’à juillet prochain.

Lire aussi : Horaires de départs et arrivées des Trains

Notons, que la mise en service de ces nouveaux trains entre Oran et Alger, n’est qu’un pas en avant dont l’objectif d’effectuer le trajet en 2h30. Cet objectif sera atteint dans quelques mois avec l’entrée en service du tunnel d’El Qantas, «On va pouvoir réduire la durée du trajet car, les trains, qu’ils transportent des personnes ou des marchandises, pourront passer à une vitesse moyenne de 220 km/h, après la livraison du tunnel d’El Qantas, contre 160 km/h actuellement», a affirmé récemment le Ministre des transports et des travaux publics M. Abdelghani Zaalane.

Composé de deux tubes mesurant 7,3 km de long, ce tunnel sera le plus long d’Afrique du Nord et le plus long de ce type sur le Continent. Dans un autre volet, on espère que les nouveaux trains seront préservés et la qualité du service sera à la hauteur des attentes des voyageurs, il est à rappeler, que plusieurs trains reliant Oran à Alger, sont caillassés par des énergumènes, ce qui engendre des pertes à la SNTF.

 

Par Fethi Mohamed

 

Source

westribune

Info Oran