inauguration du nouveau stade a oran

ORAN - La réception du grand stade d’Oran de 40.000 places, prévue initialement pour mars 2018, sera repoussée pour la fin du premier semestre de la même année, a indiqué jeudi le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, à l’issue de la visite qu’il a effectuée sur les lieux.

"A priori, le grand stade d’Oran sera opérationnel à la fin du premier semestre de l’année prochaine. On table énormément sur son inauguration le 5 juillet 2018, date coïncidant avec la célébration de la fête de l’indépendance et de la jeunesse", a déclaré le ministre à la presse.

"Si tout fonctionne comme programmé, on songera même à domicilier dans ce stade la finale de la Coupe d’Algérie de cette saison", a-t-il ajouté.

Le premier responsable du secteur de la jeunesse et des sports s’est dit, en outre, satisfait de l’évolution des travaux au sein du stade mais aussi dans l’ensemble des infrastructures du nouveau complexe d’Oran qui vont abriter la 19ème édition des Jeux méditerranéens en 2021.

"Par rapport à ma dernière visite que j’ai effectuée sur les lieux, je note avec satisfaction que la cadence des travaux a sensiblement augmenté.

Aujourd’hui, le taux de réalisation du stade a atteint les 70%. Idem pour le village méditerranéen où le taux est estimé à 60%", a-t-il encore dit.

Revenant sur les contraintes, notamment d’ordre financier, ayant quelque peu freiné l’évolution du projet, M. Ould Ali a assuré que tout était entré dans l’ordre dans ce registre, précisant que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, ainsi que le Premier ministre, Ahmed Ouyahia avaient donné, dernièrement, des instructions pour la levée de toutes les contraintes financières auxquelles étaient confrontés les travaux de réalisation du complexe sportif d’Oran, ainsi que tous les équipements d’accompagnement dans le cadre des préparatifs de la capitale de l'Ouest algérien pour l’organisation du grand rendez-vous sportif méditerranéen.

Et si les travaux avancent bien au niveau des tribunes et autres structures du stade de 40.000 places, ce n’est pas le cas pour la pelouse naturelle prévue pour le revêtement du terrain. Les responsables concernés n’ont d’ailleurs même pas procédé à la désignation de la société chargée de la réalisation de cette surface.

Lire aussi : Projet stade olympic Bir El Djir

Interrogé justement par l’APS à ce sujet, le ministre, qui était accompagné du wali d’Oran, Mouloud Chérifi, a fait savoir que ce dossier "devrait être géré avec grande précaution, car il faudra faire le bon choix pour éviter les erreurs commises dans les autres stades du pays".

Le projet du complexe sportif, implanté dans la localité de Belgaïd à l’Est d’Oran, a accusé un retard de plus de cinq ans. Inscrit en décembre 2006, l’entreprise chinoise "Metallurgical China Construction" (MCC) avait promis de livrer le stade fin 2012, un délai repoussé à fin 2017, puis à mars 2018, avant qu’il ne soit de nouveau ajourné vers la fin de juin prochain. La totalité du complexe devrait être réceptionnée fin 2019.

Le stade sera également dédié à l’athlétisme avec sa piste olympique et un parking de 1.500 places. Le complexe comptera aussi quatre terrains de réplique, dont deux en gazon naturel, une salle omnisports d’une capacité de 5.000 places, deux bassins olympiques couverts et un centre de formation pédagogique d’une capacité de 150 places. Le village méditerranéen, lui, aura une capacité d’accueil de 5.000 lits.

 

Source

aps

Offre de location espace amenagé pour restaurant et salle des fêtes

Visitez le site web

  • 1

Info Oran