Alger-Oran en 2 H 30 minutes à partir de 2018

Pour booster les transports ferroviaires, le gouvernement va importer de nouveaux trains de type « Coradia ». Il s’agit d’une automotrice fonctionnant avec l’électricité et le Diesel. La première voiture de ce type, qui reliera les grandes villes du pays, arrivera au Port d’Alger vers la fin du moins de janvier 2018, selon le Directeur général de la SNTF, Yacine Bendjaballah.

 

Le même responsable a également indiqué mercredi que le premier train qui sera mis en service partira d’Alger vers la wilaya d’Oran avant le lancement d’autres lignes chaque mois tout au long de l’année prochaine, ajoutant que les nouveaux trains couvriront les grandes villes à l’instar de Annaba, Constantine, Bejaïa, Biskra et Béchar, en attendant la “récupération” de toutes les lignes que la société a “perdues” en raison de la “décennie noire ou par manque de moyens ou encore à cause de l’incivisme des citoyens”, a confié le premier responsable de la SNTF, une entreprise publique fortement déficitaire et endettée.

Selon les premières indications, ce train permettra de rallier Alger-Oran en seulement 2 H 30 au lieu des 4 H qu’il faut actuellement pour parcourir ce trajet. Cette automotrice, fabriquée par le Français Alstom, est dotée d’une vitesse allant jusqu’à 250 Km/H. C’est le pic de vitesse le plus rapide jamais atteint encore en Algérie. Mais il n’est pas encore au niveau du TGV dont la vitesse peut atteindre les 500 KM/H.

Notons enfin que la SNTF va investir plus de 50 millions de dollars pour renouveler ses installations et lancer de nouvelles lignes.

 

 Source : Algerie Part

Info Oran