probleme de distribution de courrier a oran

Le problème de distribution du courrier se pose toujours à Oran, plusieurs clients d’Algérie poste se posent des questions sur des courriers qui leur sont envoyés et qu’ils reçoivent qu’avec beaucoup de retard, ou carrément ne les reçoivent pas.

 Ils n’arrivent vraiment pas où si tuer ce problème qui est devenu plus que récurrent. Pour les services d’Algérie-Poste, cette situation est due en premier lieu aux changements d’adresse. En effet, surtout suite au dernier relogement où les citoyens ont changé d’adresse. Toutefois, cette alternative ne peut être imputée pour toute la ville d’Oran et ce n’est pas tous les citoyens qui ont changé d’adresse dira une mère de famille qui voilà près d’un mois qu’elle court dans tous les sens pour retrouver le chéquier de sa fille qui venait de faire une nouvelle demande. Elle nous expliquera qu’elle a déposé la demande d’un nouveau carnet et la voilà qui attend. Alors qu’on nous avait expliqué que le carnet ne prendra pas au delà d’un mois pour être distribué. Lorsque j’ai frappé à toutes les portes, j’ai appris que ce fameux carnet a bel et bien été distribué au niveau de la poste centrale celle de Saint Charles, mais de là, je n’ai plus retrouvé sa trace. J’ai fait une autre demande et maintenant chaque semaine je me dirige vers le bureau de renseignement installé au niveau de la poste de Saint Charles pour savoir où en est le carnet de ma fille, car, on m’a expliqué que je peux le récupérer à ce niveau. D’autres personnes rencontrées à ce même niveau, nous expliquent qu’ils attendent la venue du facteur de leur quartier pour tenter de récupérer leur courrier. C’est plus qu’insensé dira un père de famille, je perds toute la journée ici pour chercher après son courrier, sachant qu’aucune heure précise pour trouver ce fameux facteur n’a été arrêtée. Une situation dont se plaignent plusieurs familles ne sachant plus quoi faire. La distribution des lettres est devenue un passé et c’est rare de voir un facteur circuler au niveau d’un quartier. Concernant le problème des chéquiers qui mettent du temps à arriver à leur destinataire ou qui carrément disparaissent, on apprendra qu’un avis d’arrivée doit être adressé au bénéficiaire du chéquier, après l’arrivée de ce document au bureau de poste. Le bénéficiaire est tenu de le retirer, impérativement, dans les 15 jours qui suivent. Si, toutefois, le carnet n’est pas retiré au bout de cette période, le chéquier retournera au Centre des chèques postaux et sera détruit, par mesure de sécurité. Là, l’explication a été avancée mais qu’en est-il des autres courriers tels que quittances de téléphone, lettre urgente et autres ?

 

 Par F.Abdelkrim

 

Source

westribune

Info Oran