prise en charge de billal a paris

L’élan de solidarité en faveur de Bilal Benzouika, atteint d’une grave tumeur au visage, a payé et le jeune comédien oranais s’envolera la semaine prochaine à Paris pour se faire opérer dans l’un de ses établissements spécialisés.

Le mouvement de solidarité auquel ont participé activement ses voisins du quartier populaire «Derb» a permis de collecter plus de 19 millions de DA, a indiqué Bilal Benzouika, ajoutant que les procédures pour le prendre en charge au niveau d’un établissement hospitalier parisien ont été enclenchés. Le jeune comédien, qui vient d’avoir son visa avec l’aide des autorités locales qui ont intervenu pour lui faciliter la procédure, s’envolera ainsi au cours de la semaine prochaine à Paris, où il est devra subir plusieurs interventions pour traiter sa tumeur, qui a affecté la mâchoire et une grande partie du visage. Bilal Benzouika s’est dit «ému» par l’engagement de ses voisins et amis qui se sont mobilisés pendant près d’une semaine pour récolter des fonds dans différents quartiers d’Oran, et qui n’hésitent pas à l’assister dans toutes les démarches administratives, et par la compassion du peuple algérien, qui a fait preuve d’une grande générosité. En effet, après avoir médiatisé l’histoire du jeune comédien qui a contracté une tumeur en 2015, ayant rapidement évolué pour atteindre une grande partie du visage, via les médias et les réseaux sociaux, le mouvement de solidarité a pris de l’ampleur, le jeune Bilal et sa maladie étant devenus l’objet de toutes les conversations à Oran, et même ailleurs.
Voisins, famille et amis ont décidé de sortir dans les rues, munis d’affiches montrant l’aggravation de la maladie de Bilal, pour récolter plus de dons. La démarche a payé et la somme de 19 millions a pu être collectée en moins d’une semaine. «Je ne m’attendais pas à un tel résultat» , commente Bilal, qui dit qu’il était confiant en la générosité des Algériens, sans pour autant s’attendre à collecter une si grande somme en peu de temps.

Plusieurs comédiens se sont aussi proposés pour participer à des spectacles solidaires, dont les recettes seront remises à Bilal Benzouika, à l’instar de Mohamed Khassani et Mourad Khan, auxquels le théâtre régional d’Oran a donné l’aval pour se produire au cours des prochains jours. Le TRO a même accroché une affiche à son entrée, dans laquelle il manifeste sa solidarité avec Bilal qui a joué dans l’une de ses pièces «Et-teffaha» . «Bilal Benzouika est un enfant du TRO et il est normal de se solidariser avec lui» , a commenté le directeur de l’établissement, Mourad Senouci.

 

 

 

Source

westribune

Info Oran