candidats concernés par la session spéciale du bac

Ils sont 3.117 candidats concernés par la session spéciale du baccalauréat à Oran. Cette session qui va se dérouler du 13 au 17 juillet concerne les candidats exclus pour cause de retard. Le directeur de l'éducation a indiqué que sur les 3.117 candidats, il y a 389 candidats libres. Neuf centres d'examen dont un établissement de rééducation, ont été retenus pour cette session. Le responsable a assuré que toutes les mesures ont été prises pour le bon déroulement de cette session et que toutes «les conditions de rigueur ayant prévalu lors de la session du mois de juin seront reconduits». Les candidats concernés peuvent retirer leurs convocations à partir du 4 juillet. Le Premier ministre avait déclaré auparavant à l'Assemblée populaire nationale, l'organisation sur instruction du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, d'une session spéciale du baccalauréat pour les élèves ayant été exclus de la dernière session pour cause de retard. Pour rappel, 24.872 candidats étaient inscrits pour la session du baccalauréat du mois de juin. 73 centres d'examens avaient été retenus. Les candidats libres étaient au nombre de 7.361. Aussi, pour éviter la répétition du scandale de la fraude qui a entaché cet examen en 2016, des mesures avaient-elles été prises, notamment l'interdiction des portables dans les salles d'examen et l'installation de brouilleurs de portables et de caméras de surveillance.

En 2016 deux sessions du bac ont été organisées. Quelque 20.296 candidats ont été appelés à repasser les épreuves. Cette session partielle avait été décidée suite à la fraude et la fuite des sujets de quelques matières sur les réseaux sociaux.

Dans un autre contexte, la wilaya d'Oran a enregistré un taux de réussite de 57.29% au BEM. Sur les 20.606 candidats, 11.806 ont eu leur brevet. Les résultats ont été communiqués mardi dernier sur le site de l'ONEC, puis affichés hier dans les établissements scolaires. Le taux de réussite a connu cette année une amélioration par rapport à 2016 où il a été de 55.23%. Ces résultats satisfaisants sont le fruit de la stabilité de l'année scolaire et des nouvelles dispositions pédagogiques, organisationnelles, de gestion et de structuration introduites dans le cadre de la réforme du système éducatif. Cinq lauréates ont eu des moyennes de plus de 19/20.

Par J. Boukraa

 

quotidien

Info Oran