Dans le cadre des mesures prises par la conservation des forêts afin de lutter contre les feux de forêt, les barbecues et les braseros ont été interdit, dans la forêt de Msila.

Cette mesure qui s'étale du 1er juin au 31 octobre, sera généralisée les prochaines saisons estivales, à toutes les forêts de la wilaya.

Selon la protection civile «en cette période de sécheresse, les risques d'incendies sont maximum. Un brin de vent et le risque est encore augmenté. Toutefois, l'imprudence est à l'origine de 8 feux sur 10». Les principales causes de feux de forêt sont les jeux d'enfants, les mégots jetés imprudemment, les barbecues et la malveillance. La prudence est alors de mise. «Les catastrophes commencent souvent dans les sous-bois puis les résineux et les feuillus s'enflamment comme des torches. La fumée monte dans les airs. C'est elle qui de loin indique la présence d'un feu de forêt. Plus le vent est fort, plus l'incendie se propage rapidement. Il devient alors de plus en plus difficile à contrôler », souligne la protection civile.

Des dizaines d'hectares de forêt sont ravagés chaque année par le feu à Oran. En septembre dernier le feu qui a ravagé près de 300 ha de la forêt de Cap Blanc, commune de Ain El Kerma à Boutlelis et a coûté la vie à u cadre de la conservation des forêts. Habib Bakkar, âgé de 59 ans, chef du service de la protection de la faune et de la flore de la Conservation des forêts de la wilaya est décédé d'un arrêt cardiaque suite à une asphyxie totale par la fumée qui se dégageait de l'ncendie appelle-t-on. Cette année, le plan de prévention des feux de forêts prévoit la mobilisation de tous les moyens humains et matériels de prévention et de lutte contre les feux de forêt, et ce, en coordination entre les secteurs des forêts, la protection civile et autres services de wilaya. La conservation des forêts a aussi, publié, un guide de l'incendie des forets à l'intention des journalistes et les médias. Le but est d'impliquer les médias dans la sensibilisation et la lutte contre les sinistres qui ravagent, chaque année, des dizaines d'hectares. Un numéro vert (041 62 22 22) a été, aussi, mis en place par la conservation. Les services de la conservation des forêts de la wilaya ont même effectué des travaux d'aménagement et de maintenance périodiques des chemins forestiers urbains. Aussi des aménagements de plusieurs sites forestiers, au profit des familles sont prévus dans le but de préserver le patrimoine forestier des feux de forêt, qui prennent une ampleur très grave dans certains endroits pendant la période caniculaire.

Dans le but de faire face aux incendies et aux feux de forêt, la direction de la protection civile et la conservation des forêts de la wilaya d'Oran sont à pied d'œuvre depuis le 1er juin. Un plan de prévention contre les incendies, en milieu forestier a été lancé. Une commission de wilaya de lutte contre les feux de forêts a été mise à jour le plan de prévention contre les incendies, en milieu forestier, dans la wilaya d'Oran, à travers le renforcement des moyens et des équipes de surveillance des feux de forêts.

Ces actions, à caractère préventif, se poursuivront jusqu'à la fin du mois de septembre. Des postes de vigie pour la surveillance des massifs forestiers, dans les communes de Boutlélis, Aïn El Kerma, Misserghine, Gdyel, Arzew et Aïn El Turck ont été installés.

 

Par J. Boukraâ

 

 

Source

quotidien

Info Oran