Elle revient chaque Ramadhan La zlabia toujours d’actualité

La zlabia le gâteau sucré milliaire, réapparaît chaque mois de Ramadhan. On dit que c’est une création turque ou tunisienne, mais c’est ancré en Algérie où la ville la plus réputée de la Zlabia est Boufarik qui a créé un modèle de ce gâteau à Oran dans les années 50 et 60. Tous les Oranais aimaient la Zlabia de Boulahia, le personnage qui portait une grande barbe blanche toujours devant sa «makla» (grande poêle), était photogénique connu un père noël et il avait acquis une grande réputation et de grandes chaînes de clients entouraient son local. Et c’est pour cette raison que l’OAS avait visé cet attroupement pour déposer une bombe au milieu de la foule qui a fait beaucoup de morts un après-midi du mois de Ramadhan. Mais actuellement, Cheikh Boulahia a vécu et redonné une autre renommée à ce gâteau, mais après sa disparition, des enfants aussi doués que leur père, ont créé une crémerie, ou glaces qu’ils fabriquent; ont eu une bonne renommée. Ainsi la Zlabia réapparaît chaque Ramadhan malgré la concurrence sur le marché de nouveaux gâteaux traditionnels –syrien, irakien et en particulier la «chamia ou kalb El louz qui dominaient sur les maidettes les soirées de Ramadhan.

Par Adda.B

 

Source

westribune

Info Oran